La Gaspésie

Les routes sont de plus en plus mauvaises. On apprendra que cette région est plutôt délaissée par le gouvernement. Nous en faisons le tour par la côte et rencontrons de manière douloureuse les mouches noires.

Dur dur la vie en camping… malheureusement nous avons subi une attaque de mouches noires, maringuoins et autres brulots. Ces bestioles font moins de 3mm mais sont d’une férocité terrible.

 

Arrêt au parc Miguasha et ces fossiles

 

En longeant la côte nous dormons sur les quais ce qui nous permet de faire de nombreuses cessions de pèches, et de bénéficier des conseils des spécialistes.

Au court d’une partie de pèche non loin de Percé, un dimanche matin (2 aout 2015), Mathieu et Raphaël ont croisé un petit rorqual (6 à 10m de long) à 20m de la digue. Il est sorti de l’eau pour respirer à plusieurs reprises avant de s’éloigner. Ils en gardent un souvenir ému que Camille et moi regrettons de ne pas pouvoir partager.

 

A l’Anse à Valleau nous nous arrêtons sur le quai. Nous suivons les conseils des locaux et allons à la pèche vers 19h30 au début de la marée descendante. Pêche miraculeuse !!!!

7 maquereaux pêchés, vidés, étêtés,congelés en moins d’une heure. Magnifique mais trop rapide.

 

Nos arrêts sur les quais nous permettent de mettre en route le groupe électrogène (bruyant à mon gout mais ici rien n’a l’air trop bruyant) et de faire tourner la machine à laver à 40°c et non à froid. Histoire d’avoir des habits bien propre de temps en temps.

 

Nous prenons le traversier de Matane à Baie Comeau pour atteindre la COTE NORD. Nous la passons rapidement car nous prenons la direction de Tadoussac pour aller voir les baleines.

Camille et moi sommes très impatients. Le lundi 10 aout c’est le grand jour. Nous prenons le

Zodiac et là le bonheur : des marsouins, phoques,  petits rorquals, rorquals communs et 2 baleines à bosse. Le spectacle est magnifique.

 

La pêche des fous de Bassan est un spectacle extraordinaire, nous avons passé des heures à les regarder faire. Ils sont tellement nombreux que le bruit est aussi très impressionnant.

 

Apres midi magique : excursion à la baleine, rorquals, baleines à bosses, marsouins, phoques. (Tadoussac)

 

Pendant que les parents s’extasient devant les exploits des cavaliers, les enfants sont à la cueillettes des bleuets!

La Gaspésie c’est aussi la pêche au lancé, qui est notre nouvelle activité principale. A la recherche du bar rayé.

 

En route pour le Saguenay ! Lire la suite

Une pensée sur “La Gaspésie

  • 21/01/2016 à 22:20
    Permalink

    Super ces photos et récits dans cette nature sauvage, merci pour le reportage !

    Répondre

Répondre à Nicolas PC Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *